images

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce livre a été édité en 1950.

Un livre lu et commenté par Michèle.

"Ce livre remarquablement pensé et écrit  nous permet de réfléchir sur les méfaits d’une religion mal comprise, mal interprétée qui peut conduire à une forme d’intégrisme.

Le jeune Joseph, étudiant, se croit investi par Dieu pour sauver les hommes.
Il vit dans l’exagération, le reniement du corps la violence verbale et physique envers les autres. Il explique sa violence par son désir de pureté, voire de sainteté.

Il ne se rend pas compte des relations détestables et destructrices qu’il suscite. Il est tellement sur de sa mission !!!!

Et puis un jour le désir de la belle Moïra le fera succomber.
Ne pouvant supporter « cette impureté » qui l’a souillé, il tue Moïra et l’enterre.

Quel impact les religions ont-elles sur les esprits ? Elles peuvent parfois conduire à un désastre.

Nous avons des exemples actuellement"

En conclusion je cite cette phrase du philosophe et écrivain Abdennour Bidar   «  l’imagination humaine échoue face au mystère divin ».