Vendetta

 

Un policier prenant, qui vous absorbe petit à petit, très bien structuré. On navigue entre une histoire personnelle et l’histoire de la mafia sicilienne la Cosa Nostra ces cinquante dernières années. Des connexions supposées avec le monde politique, la liberté du romancier, histoire et roman, roman d’abord.

Le bien et le mal toujours présents, l’amour et la mort imbriqués dans une façon de vivre très particulière, déviante. Un roman qui nous entraîne avec le récit d’Ernesto PEREZ dans un monde inconnu, d’une grande violence, où la vie n’a pas de valeur, sans place pour la moindre pitié ou compassion, contre balancé par la présence de l’enquêteur HARTMAN avec ses faiblesses, ses doutes, ses problèmes tellement normaux !Une histoire captivante, qui vous incitera à ne pas lâcher ce livre à la fois lent et rapide avec un final de qualité.

R.J. ELLORY n’écrit que des romans policiers, autodidacte à l’attitude parfois contestable, scientologue, il a reçu plusieurs prix entre 2008 et 2010.

1641021RJ ELLORY