109700682_o[1]

Ouvrage que l'auteur à eu la gentillesse de m'adresser, que j'ai proposé à la lecture de plusieurs amis du blog.

"Tout d'abord je tiens à vous remercier  du beau voyage que vous venez de m'offrir.
Voyage multiple, intellectuel, spirituel, d'une beauté exceptionnelle.
Bien sûr c'est très bien écrit.....
Bien sûr j'aimerais trouver les mots  qui ne soient pas banals pour vous dire combien j'apprécie votre talent, ce que la lecture des Solstices m'a apporté d'émotions, de rêves et de transcendance.
Vous parlez de la fuite quand le monde devient trop violent. Mais cela me semble normal. Que peut-on faire sinon se préserver, quand il est impossible d'être utile.
Le soleil, la lumière, la liberté, la nature nous emportent dans un autre monde, le monde que nous avons perdu l'habitude de regarder, de sentir et d'aimer.

D'ores et déjà vous avez une lectrice de plus!!!! "

Michèle

Aurélien Di Sanzo c'est un autre univers, celui de la poésie mais également d'une prose déroutante de prime abord, plutôt à temporel.

Nous retrouvons de nombreux thèmes existentiels que le poète, l'écrivain, parcourt avec mystère et légèreté. Fuir le réel, quitter ce corps, être autre chose, ailleurs, voyager pour s'affranchir d'une matière pesante. Rechercher un chemin, remercier les soldats, se souvenir de l'école, voir l'automne, l'aube de nos solstices une quête  un peu nietzschéenne...